AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fanfiction

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaneda Momiya
Petit démon, tout mignon
Petit démon, tout mignon
avatar

Féminin Messages : 8
»» Votre âge : 27

Feuille de personnage
»» Votre Race:
»» Ton Pouvoir:
»» Grimoire:

MessageSujet: Fanfiction   Lun 30 Mai - 20:34

L'impatiente et le Joueur

POV Nessie
La veille de Noël approchait à grand pas, il ne restait plus que deux jours pour finaliser les jolies cadeaux prévus que nous avions chacun préparé. Pour ma part j'étais aussi excitée qu'une puce, j'aimais beaucoup cette époque de l'année malgré le froid si pesant à cette époque de l'année. Effectivement Noël était une fête joyeuse réunissant toutes les personnes qui s'aimaient. L'environnement tapissait de multiple décoration me donnait toujours le sourire, aimant participer à la décoration de la maison que Alice et Esmée aimaient coordonnées. Par contre le sapin était pour moi, j'avais toujours carte blanche. Assise sur le rebord d'une fenêtre je regardais inlassablement la neige tombée. Rêveuse et silencieuse pour une fois je ne pensais pas à "lui", mais aux futurs cadeaux ! Et ce n'est pas parce que j'étais dans le corps d'une enfant de huit ans (qui allait bientôt en avoir beaucoup plus) ! Non, j'aimais juste avoir des surprises, c'est tout. Surtout avec une famille comme la mienne qui voyait toujours tout en grand. Je me demandais inlassablement ce que j'allais avoir, ce qui amusait toujours mon père lisant dans mes pensées.
- "Nessie va prendre ton bain." Me demanda ma mère.
Soupirant un peu j'acquiesçais sans broncher. Faisant alors couler de l'eau chaude, je me dévêtis sans grande motivation gardant précieusement mon bracelet indien au poignet. Entrant dans cette eau pleine de mousse qui était bien trop tentatrice à mon goût, je fermais les yeux et c'est là "qu'il" me vint à l'esprit. Il ne se passait pas un jour sans que je ne veuille le voir, ou que je ne pense à lui. Je n'y pouvais rien, c'était comme ça. Totalement incontrôlable. Et ça ne me déplaisait pas du tout, au contraire rien que de l'imaginer esquisser un sourire me faisait sourire également. Car oui j'avais déjà pensée à une vie où "il" n'était pas là mais bizarrement c'était inconcevable pour mon esprit. Je ne pouvais pas imaginer la chose sans que ma poitrine ne se serre. Bref, soupirant d'aise dans ce bain si agréable, je regardais de nouveau à travers la fenêtre de la salle de bain la neige tomber doucement. Repensant au jour où je "lui" avait offert ce collier. Je fus très heureuse "qu'il" l'accepta. Ce collier était métaphoriquement une part de moi, et j'aspirais à ce qu'il le montre aux yeux du monde avec enthousiasme comme s'il disait "Ca c'est de ma Nessie". Joignant mes mains sur mes joues, je pouvais aisément sentir qu'elles étaient en feu teinté de rouge (sans doute mon côté humain). aÇ m'arrivait très souvent en pensant à "lui" et c'était quelque chose que tout le monde adorait chez moi, mes couleurs faciales si significatives. J'avais lu dans des livres que les jeunes filles rougissaient toujours face à leur prince. L'amour ... Je n'avais pas la moindre notion de la chose, mais je voulais le découvrir très vite. Étais-je trop innocente ? Surement. Tout mon entourage me regardait comme si j'étais une petite poupée fragile ... Soupirant, je mis ma tête dans l'eau ...
Malgré que mes oreilles prenaient également un bain, elles pouvaient distinguer que quelqu'un été entrer. Reprenant alors mon souffle en sortant ma tête de l'eau (ce qui fit revivre mes poumons en un instant) ce fût ma mère qui était en face de moi avec un large sourire. Lui rendant gentiment, je la regardais faire sans un mot, s'occupant de mes vêtements avec une tendresse inouïe. Mes yeux fixaient inlassablement son alliance, mes joues toujours rouges je m'imaginais diverses choses. Il y a bien une chose que je désirais : grandir. Heureusement que j'avais une croissance très rapide car si j'avais grandi de manière humaine ... Je n'osais imaginer. J'étais impatiente, mais je n'y pouvais rien.
- "Maman ... C'est quoi l'amour ? J'aimerais grandir vite pour le savoir, et je suis persuadée que c'est Jake qui me donnera la réponse."
- "Ma chérie, tu as tout ton temps tu sais ? Profite de ton innocence, l'enfance est une période très importante pour faire de toi la future toi ... Tu connaitras innévitablement l'amour, je le sais. Mais la patience est une vertue. Jacob ne va pas s'envoler."
Me disant cela elle s'était assise sur le rebord de la baignoire, riant un peu face à ma précipitation enfantine. Esquissant un léger sourire, ses paroles n'atténuaient pas pour autant mon envie irréversible de grandir. J'étais enfermée dans une cage dorée. Je voulais rencontrer d'autres personnes en allant au lycée par exemple. Je voulais découvrir des choses que je ne pouvais hélas encore connaitre vu mon âge physique. Me tirant très vite de mes pensées, ma mère me conseilla de sortir de l'eau si je ne voulais pas attraper froid, me rappelant que Jacob venait ce soir. Cette information me fit grandement sourire, obéissant quand elle sortit élégamment de la salle de bain je m'essuyais très vite enfilant le pyjama épais que m'avait préparé soigneusement ma mère.
Rejoignant le salon, sautant dans le canapé en cuir du salon je pliais mes genoux les ramenant vers moi en fixant la télé qui était sur la chaine des sports. Emmet y était aussi évidemment. Effectivement, un grand match important de base ball était prévu ce soir là, et mon oncle attendait patiemment l'heure mais également que Paul daigne montrer ses fesses. J'étais sûr qu'il arriverait en même temps que mon loup. Et mes dires se confirmèrent quand je sentis deux odeurs au seuil de la porte. Ni une, ni deux mes jambes bougèrent toutes seules m'approchant de la porte d'entrée, en position pour me jeter sur "lui". Ils ne toquaient jamais, nous étions dans une famille de vampire ne l'oublions pas, l'odorat était donc en quelque sorte "la sonnette". Les voyant tout sourire, Paul m'ébouriffa les cheveux ce qui me fit grimaçait, je remis ma tignasse en place. Tendant alors les bras vers "lui" il me porta dans les siens sans la moindre patience. Et je pus alors humais sans difficulté ni limite son odeur si agréable. Une odeur sauvage et boisée. Je savais qu'il faisait de même. C'était pour nous dire en quelque sorte "Tu m'as manqué", et pour nous rassurer de la présence de l'autre.
- "Bonsoir Princesse. Comment vas-tu ?"
- "Bien mieux depuis que tu es là !"
- "Désolée Nessie, tour de garde obligatoire. Tu n'es pas trop fatiguée ? On peut aller se coucher tout de suite."
Je lui fis un "non" de la tête. Voulant être le plus possible avec lui, je ne voulais certainement pas sombrer dans les songes tout de suite. Il en était hors de question ! Paul ayant saluer tout le monde, était installer à la droite de Emmet, Jake s'installa donc à sa gauche moi toujours dans ses bras. Malgré que mon loup adorait le base ball il n'avait d'yeux que pour moi à mon plus grand enthousiasme. J'aimais savoir qu'il n'avait uniquement que de l'attention pour moi et seulement moi (moi jalouse d'une télé ?). Ce qui soit dit en passant faisait toujours rire mon père, disant à Jake qu'il avait pas vraiment de chance sur ce coup là. Je l'assumais j'étais très possessive ... Beaucoup même. Jouant inconsciemment avec le collier que je lui avais offert, je regardais mon loup avec insistance.
- "Ne te fatigue pas, tu ne sauras pas ce que j'ai acheté pour Noel." Me dit-il avec un grand sourire.
Je ne pus m'empêcher de faire une grimace, gonflant mes joues de mécontentement. Ce qui l'amusa fortement, ses index venant se planter dans celles-ci. Il me suffisait d'un regard pour que je sache ce qu'il pense et inversement. Nos esprits connectés ... Fusionnels. C'est ce qu'on m'avait expliqué, on appelait ça l'imprégnation. Quand j'eus l'âge de comprendre, Jacob m'en fit part me racontant cette légende Quileute. Bref, je continuais de le regarder, je savais qu'il était incapable de me dire "non" et je dois dire que j'en profitais toujours sans aucune hésitation. Or là, ça ne marchait visiblement pas. Jacob ayant eu la brillante idée de s'intéresser enfin à ce stupide match ! Je tirais alors un peu le simple t-shirt moulant qu'il portait quand je fus stopper par Edward.
- "Sois patiente ma chérie" Renchérit mon père. "Je veillerais personellement à ce que le chiot ne te révèle rien. Un Noel sans surprise n'est pas un beau Noel. Ta mère t'as pourtant dit tout à l'heure que la patience était une vertue."
Soupirant sans le cacher, tout le monde avait le sourire coller au visage. Même oncle Jasper, vous vous rendez compte !? Heureusement qu'il ne restait que demain pour recevoir les cadeaux tant convoités. Mamie Esmée posa quelques biscuits sur la table basse pour les visiteurs, me décollant alors de Jake pour m'asseoir par terre, on me donna également un verre de lait. Dégustant avec plaisir ses gourmandises, je finis par regarder moi aussi le match.
- "Je pari 100 dollars que ce sont les Houston Astros qui vont coller une rouste aux Philadelphia Phillies !" Beugla mon oncle.
- "Je tiens le pari !" Renchérit Paul.
Même mon père était accro à ce sport. Se joignant irrésistiblement à nous, il participa également à cette discussion houleuse entre homme. Je n'écoutais pas vraiment ce qu'il disait rejoignant la cuisine pour déposer mon verre. Je baillais ce qui n'échappa à personne. Tante Rosalie m'encourageant à me faufiler dans mon lit, j'acquiesçais allant tout d'abord faire une petite toilette. Disant bonne nuit à tout le monde, Jake décrocha de la télé à mon grand soulagement et emboîta mes pas jusque ma chambre. Je n'avais pas besoin de lui demander de venir avec moi, c'était automatique. Maman nous suivi proposant à Jake de prendre une douche qu'il ne refuse pas. L'attendant donc j'observais avec attention mon bracelet assise à l'indienne sur mon lit. Comptant à chaque fin de journée si il ne manquait aucun loup à mon bijou. J'avais toujours peur que les pendentifs ne se décroche. Quand j'eus finis Jacob entra de nouveau dans ma chambre, avec un short noir en guise de pyjama. Se glissant doucement dans mon lit je le suivis, me blottissant contre lui comme un bébé.
- "Demain on fête Noel ici ou à La Push ?" Demandais-je.
- "Ici ! Meute et imprégnées seront présent. Emily viendra tôt demain matin pour aider Esmée à préparer tous les plats du réveillon de demain. J'en ai faim d'avance rien que d'y penser !"
- "Estomac sur patte !"
- "Je suis toujours en pleine croissance !" me dit-il en riant.
Jacob caressant doucement mes cheveux avec tendresse, je le regardais ayant hâte d'être à demain. Tout le monde serait présent sans exception, j'étais si impatiente ! Je considérais les loups de La Push comme les membres de ma propre famille et ceux à part entière. Personne ne faisait exception à cette règle. Seth était comme un frère pour moi, et les autres divers oncles et tantes. M'offrant un baiser sur le front, les minutes passèrent mais je n'arrivais toujours pas à dormir contrairement à ma moitié. Ce qui était rare moi qui plongeais dans les bras de Morphée rapidement d'habitude. Jacob épuisé par ses rondes, dormait profondément ce qui me fit sourire. Déposant alors timidement un baiser sur sa joue, mes joues devinrent rouges ... Encore. Regardant l'indien, je me mis à sourire bêtement. Ce qui l'était beau !
- "Nessie essaye de dormir, demain sera une longue journée ..."
Sursautant, les yeux ronds comme des billes je regardais Jake qui avait ouvert les yeux. Il ne dormait pas finalement ... Ce n'était plus mes joues qui étaient rouges mais tout mon visage qui pouvait rendre jalouse n'importe quelles tomates bien mures ! Idiote me répétais-je mentalement. J'étais si gênée ! Je sentis alors une main chaude sur mon visage, le regardant difficilement dans les yeux il me recoucha avec toute la tendresse qu'il pouvait avoir avec moi. M'embrassant de nouveau sur le front, il s'installa de nouveau à mes côtés humant l'odeur de mes cheveux. Mon coeur battait à tout rompre que s'en était presque douloureux.
- "Et bien je ne t'ai jamais vu rougir autant, princesse !"
- "Tais-toi c'est embrassant."
- "Ce n'est pas la première que tu m'offre un baiser. Bonne nuit."
- "Mmmhh ... Bonne nuit."
Me sommeil envahissant mon esprit, les rêves défilèrent sans cesse. Passant toujours une agréable nuit dans les bras de mon loup, le soleil pointa très vite le bout de son nez ...

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestcss.fr1.co
 
Fanfiction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction/Ecriture] Plume Asiatique
» Nouvelle ville, nouveaux amours
» Fanfiction Code Lyoko
» Les maladies secrètes (Fic / Humour / Bizarre)
» Ange ou Démon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test CSS :: Le Monde des Dieux :: La Tour Céleste-
Sauter vers: